MHSC

"On s'est tiré une balle dans le pied" peste Olivier Dall'Oglio

Olivier Dall'Oglio, l'entraîneur de Montpellier
Olivier Dall'Oglio, l'entraîneur de Montpellier

Samedi soir, Montpellier s'est sèchement incliné sur la pelouse de Rennes (2-0, analyse et notes). Rapidement malmenés, les joueurs d'Olivier Dall'Oglio n'ont pas fait le poids face à des Rennais en pleine bourre. Menés 2-0 après une petite demi-heure, les Montpelliérains se sont encore plus compliqué la tâche avec l'exclusion de Téji Savanier à la 41e minute de jeu. En conférence de presse, le coach du MHSC a reconnu une défaite logique et a aussi regretté la naïveté de son équipe.

a a été compliqué tout le match. On s'en doutait. Il n'y a pas de honte à avoir perdu face à cette équipe. C'est une très bonne équipe, structurée, efficace. De notre côté, il a manqué de l'intensité dans tout ce qu'on a fait et notamment dans la conservation du ballon [...]. L'écart, je savais qu'il était là, mais j'attendais plus de réaction de l'équipe, a-t-il expliqué avant de regretter la mauvaise gestion des émotions de ses joueurs. On s'est laissé étouffer, et après on se tire une balle dans le pied avec cette exclusion. C'est un monde professionnel, il faut gérer ses émotions. On a du mal, on s'énerve vite, on s'éparpille [...]. C'est de la naïveté. Ça fait un moment qu'on discute sur ces émotions et comment les gérer, mais l'apprentissage se fait doucement [...]. Collectivement, Rennes est la meilleure équipe du championnat. Il y a une détermination commune pour défendre, pour attaquer, on sent que c'est huilé", a constaté Olivier Dall'Oglio.

Ligue 1 - 14e Journée

Rennes
2 - 02 - 0 Montpellier
M. Terrier 8'
L. Majer 28'