MHSC

Olivier Dall'Oglio explique les mauvaises performances du MHSC à l'extérieur

Olivier Dall'Oglio ici aux côtés de son président Laurent Nicollin
Olivier Dall'Oglio ici aux côtés de son président Laurent Nicollin

Il y a deux semaines, avant la trêve internationale, Montpellier s'imposait pour la première fois de la saison à l'extérieur à Nice (0-1). Présent en conférence de presse avant le déplacement à Rennes (samedi 21h), l'entraîneur pailladin Olivier Dall'Oglio n'a pas pu échapper à la question de la différence de rendement de son équipe à la Mosson et loin de ses bases.

"Si le calendrier ne nous a pas épargnés au niveau des rencontres à l’extérieur, ce qu’on avait remarqué avec le staff, c’est que nous n’étions pas dans les mêmes dispositions quand nous jouions à la Mosson, où on se sentait vraiment à l’aise dans notre jardin, alors qu’à l’extérieur, je trouvais certains joueurs sur la réserve. C’est un autre travail à réaliser, un travail mental, un travail sur l’approche des joueurs. Ce n’est pas toujours simple, on a à faire à de l’humain, les joueurs sont des hommes et parfois il peut y avoir des freins. Des idées préconçues. Il faut réussir à lever tout ça petit à petit car l’allant n’était pas le même à la Mosson qu’à l’extérieur" a-t-il expliqué.