MHSC

Mamadou Sakho insiste sur l'importance de la solidarité collective

Mamadou Sakho, le défenseur central du Montpellier HSC.
Mamadou Sakho, le défenseur central du Montpellier HSC.

Au Stade de la Mosson, le Montpellier Hérault Sport Club a disposé du Racing Club de Lens (1-0, analyse et notes), dimanche après-midi lors de la 10ème journée de Ligue 1. Une courte mais précieuse victoire débriefée en zone mixte par Mamadou Sakho (31 ans), le défenseur central du MHSC.

"Ce genre de match-là, si l’équipe n’est pas solidaire et ne joue pas en bloc, on ne peut pas finir le match avec le sourire (...) Ce soir (dimanche), on a vraiment tout donné, offensivement on a su être efficaces, eux aussi ont eu des occasions et Dieu merci, la chance a été avec nous (il sourit). Ça fait partie du football, il y a des soirs où ça sourit et ce soir ça a été le cas pour nous !", a lancé l'axial montpelliérain, avant de louer l'importance du collectif : "Sincèrement, les critiques je ne les vois pas, je ne lis rien et je ne vois rien donc ça ne me touche absolument pas, mais le plus important, pour moi, c’est que l’équipe travaille ensemble. C’est ce qu’on a su faire et ne pas concéder de but, je pense que collectivement c’est positif, après qu’on en prenne ou qu’on en marque, c’est vraiment un problème collectif, ce n’est pas forcément que la défense qui est incriminée, ou quand on ne marque pas de but, ce n’est pas forcément que les attaquants, c’est peut-être que les milieux et les défenseurs ne les mettent pas dans les meilleures conditions pour pouvoir marquer. Donc voilà, c’est vraiment un travail collectif et aujourd’hui (dimanche), je pense qu’on peut être vraiment satisfaits du boulot qu’on a fait collectivement".