Ligue 1

Le MHSC douche l'OM et arrache le nul (résumé et notes)

Commentaire(s)
Le MHSC arrache le nul face à l'OM
Le MHSC arrache le nul face à l'OM

Sous un froid de canard et une pluie battante, le Montpellier HSC et l'Olympique de Marseille se sont neutralisés dans un match riche en buts (3-3). Gaëtan Laborde a égalisé pour le MHSC dans les toutes dernières minutes.

Ligue 1 - 32e Journée

Montpellier
3 - 31 - 2 Marseille
A. Delort 1'
G. Laborde 47'
G. Laborde 90' +4
43' A. Milik
45' +1 P. Gueye
71' L. Perrin

Il ne fallait pas être en retard pour ce Montpellier-Marseille. Alors qu'une bonne partie de la planète a les yeux rivés sur le Clasico entre le Real Madrid et le FC Barcelone, programmé à la même heure, Andy Delort décide de faire parler de ce choc entre deux équipes du Sud au bout de 30 secondes seulement ! Lancé dans la profondeur par une balle lobbée parfaite de Jordan Ferri, l'Algérien file aux cages, couvert par Leonardo Balerdi pas vraiment concentré. Résultat, le numéro 9 pailladin, meilleur buteur de son club, élimine facilement Mandanda, parti à l'aventure hors de sa surface, grâce à un piquet. Après intervention de l'arbitrage vidéo, le but est validé et vient doucher l'OM, sous une pluie battante.

Mais plus que les trombes d'eau, les cris, les hurlements et les plaintes rythment le match côté marseillais. Le huis-clos a ses avantages et ses inconvénients, mais Jorge Sampaoli a donné de la voix pour transcender ses joueurs, mais aussi les ramasseurs de balle quand ils étaient trop lents. Sur le terrain aussi, le brouhaha a son effet car ce début de match ne tourne pas bien côté marseillais. Les Phocéens peinent à se trouver, et galèrent surtout pour gérer les contres adverses. Et à la demi-heure de jeu, Andy Delort croit s'offrir un doublé pour permettre à son équipe de prendre le large. Lancé dans la profondeur par Nicolas Cozza, encore une fois dans le dos de la défense, le numéro 9 trompe facilement Steve Mandanda mais son doublé est refusé pour un hors-jeu. Sept minutes plus tard, Caleta-Car sauve l'OM en déviant une tentative de Laborde (38ème).

L'OM renverse la vapeur en 4 minutes

Si Marseille n'a pas forcément réglé la mire défensivement, Sampaoli a ajusté son animation offensive en replaçant Boubacar Kamara un peu plus bas sur le terrain afin d'animer le jeu entre les attaquants et la défense. Les actions se multiplient et Arkadiusz va régler la mire (20ème) avant de faire mouche à la 43ème. Sur une action à 3 où il est à l'origine, il profite d'une passe appuyée d'Alvaro relayée par Kamara pour éliminer Hilton d'un petit pont avant de fixer Omlin. L'OM égalise, Montpellier prend un premier coup sur la tête et le coup de grâce arrive juste avant la mi-temps. Sur une récupération très haute de Kamara, l'OM part à l'assaut à 5 dans la surface montpelliéraine. Pol Lirola, touché coté droit, adresse un centre parfait au second poteau pour Payet, qui remet en une touche à Thauvin. L'attaquant voit sa frappe être déviée par Hilton sur sa ligne, mais Pape Gueye est bien placé pour la pousser au fond (45+2ème). À la pause, l'OM réalise le coup parfait du côté de la Mosson !

Mais comme lors de la première mi-temps, les Phocéens foirent complètement leur reprise. Sur un long ballon téléguidé côté gauche de Jordan Ferri, Gaëtan Laborde prend l'intervalle entre Luis Henrique et Duje Caleta-Car et trompe Mandanda (47ème). Là, le MHSC reprend le dessus mentalement et commence à se montrer beaucoup plus pressant sur les cages adverses. Les Marseillais, en difficulté, redonnent de la voix, montent en pression tout seuls et ne sont pas loin de faire une erreur lorsque Alvaro et Kamara se téléportent au duel avec Andy Delort. Surpris, l'Algérien manque sa tentative, qui passe au ras du poteau (52ème). Mais dix minutes plus tard, Marseille voit rouge !

Malgré un rouge, l'OM reprend l'avantage

Alors que Junior Sambia semble le prendre de vitesse, Duje Caleta-Car intervient bien en retard et envoie au tapis le latéral. Les esprits s'échauffent légèrement, les Marseillais hurlent encore mais l'arbitre expulse tout de même le défenseur croate ! (62ème). Si l'OM semble en grande difficulté pour les trente dernières minutes, Steve Mandanda reste vigilant et détourne, d'une claquette, une reprise de Laborde sur coup-franc (67ème), un geste probablement salvateur et qui vaut trois points !

Car quelques minutes plus tard, contre le cours du jeu, Marseille prend le large ! Sur un coup-franc parfaitement botté par Payet, Lucas Perrin, entré en jeu quelques minutes auparavant pour remplacer Caleta-Car, surgit au second poteau pour placer sa tête (71ème). L'OM va alors défendre pendant ces 20 dernières minutes pour remporter ces trois points importants dans la course à l'Europe. Malgré des tentatives pour gagner du temps, et les plaintes de Savanier : "Ils font que pleurer" (81ème), Marseille tient bon grâce au poteau de Steve Mandanda, qui repousse une frappe du milieu de terrain (83ème).

Gaëtan Laborde le sauveur

Et dans les toutes dernières minutes, sur un ultime ballon, le MHSC va égaliser ! Lancé dans la profondeur par Congré, Arnaud Souquet adresse un centre en une touche pour Laborde, placé entre Kamara et Balerdi. L'attaquant égalise d'une tête plongeante et arrache le nul pour Montpellier (90+2ème) ! Au classement, l'OM (6ème) garde 3 points d'avance sur Montpellier (7ème). Des buts, de la tension, un scénario renversant : pas de doute, ce MHSC-OM était une bonne pioche !

Photos Matchs : Montpellier 3 - 3 Marseille