Ligue 1

L'équipe-type de la saison 2020-2021 !

La rédaction

Elle est là, enfin là : l'équipe-type de la saison 2020-2021 de Ligue 1 ! La rédaction de MadeInFOOT a profité de la fin du championnat et du titre du LOSC pour élire les 11 joueurs de la saison à leur poste. Retrouvez cette belle équipe en vidéo, puis les statistiques des heureux élus !

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA SAISON 2020-2021

Mike Maignan (LOSC) : Battu aux Trophées UNFP par Keylor Navas (Paris Saint-Germain), le portier du Lille OSC, arrivé dans le Nord en 2015, prend une petite revanche en apparaissant dans notre équipe-type de la saison. Avec seulement 23 buts encaissés et 21 clean sheets réalisés, il a parfaitement commandé la meilleure défense de l'élite. Auteur d'arrêts décisifs lors de certains matches-clés, le dernier rempart a été sélectionné avec les Bleus pour l'Euro 2020. Avant de s'envoler vers d'autres cieux ?

Jonathan Clauss (Lens) : Débarqué chez les Sang-et-Or libre en provenance de l'Arminia Bielefeld (Allemagne), le défenseur latéral droit est sans conteste LA révélation de la saison 2020-2021 de Ligue 1. Dans son couloir, il a régalé pendant tout l'exercice, compilant de très belles statistiques (3 buts et 5 passes décisives en 34 matches). Infatigable, le joueur de 28 ans devra confirmer l'an prochain, si le club artésien parvient à le conserver...

Marquinhos (PSG) : Promu capitaine de Paris à la suite du départ de Thiago Silva, le Brésilien a encore sorti une brillante saison en défense centrale. Solide dans les airs, rapide face aux attaquants adverses, Marqui (27 ans) fait aujourd'hui partie des meilleurs défenseurs du monde. Il a notamment participé à 13 clean sheets en Ligue 1 !

Sven Botman (LOSC) : Arrivé chez les Dogues en provenance de l'Ajax Amsterdam (Pays-Bas), le défenseur central de 21 ans est tout de suite devenu indispensable à la bonne marche du club nordiste, sacré champion au terme d'une saison exceptionnelle. Parfait complément de José Fonte, le Néerlandais a dégagé une sérénité et une maturité impressionnantes pour son jeune âge. Solide, constant (37 matches joués sur 38) et peu sanctionné (2 cartons jaunes), il a tout simplement livré un exercice 2020-2021 de haut vol.

Caio Henrique (ASM) : La gauche caviar. Méconnu du public français, Caio Henrique n’a pas mis longtemps à se faire un nom dans l’Hexagone. Venu à Monaco pour palier une absence de latéral gauche fiable, le Brésilien s’est vite fait une place dans le système monégasque. À 23 ans et pour sa première expérience en Europe après plusieurs saisons réussies au Brésil, il a multiplié les aller-retour dans son couloir. Libre offensivement, le Monégasque a distillé de nombreux centres brossés pour ses attaquants, terminant ainsi la saison avec 5 passes décisives.

Aurélien Tchouaméni (ASM) : Arrivé sur la pointe des pieds en provenance de Bordeaux en janvier 2020, il a pris une autre dimension cette saison sous les couleurs de l’AS Monaco. Protégé de Niko Kovac, le numéro 8 s’est imposé comme un titulaire indiscutable en prenant part à 36 matchs. Dans l’entrejeu, le jeune homme de 21 ans a rayonné en formant un infatigable duo avec son compère Youssouf Fofana. Appliqué défensivement, Tchouameni a exprimé tout au long de la saison ses qualités de récupérateur. Polyvalent, l’international Espoirs Français a également brillé dans l’utilisation du ballon plus haut sur le terrain et termine cette saison avec 2 buts et 4 passes décisives. Après la saison de la révélation, place maintenant à celle de la confirmation pour Tchouaméni !

Benjamin André (LOSC) : Véritable régulateur du LOSC, l'ancien milieu de terrain défensif et capitaine du Stade Rennais FC a délivré une nouvelle saison pleine (35 matches, 2 passes décisives). Accrocheur, volontaire, il garantit l'équilibre de son équipe. Également à l'aise avec le cuir, le natif de Nice est clairement l'homme de base de l'entrejeu des Dogues. Discret mais terriblement efficace, et indispensable.

Lucas Paqueta (OL) : Arrivé cet été après une fin d'aventure compliquée à l'AC Milan, le milieu de terrain offensif s'est vite mis dans le bain et est apparu comme l'un des gros coups du mercato estival. Technique et soyeux balle au pied, l'Auriverde a changé le visage de l'OL et affiché un excellent niveau. Pour sa première année, Paqueta a une jolie feuille de stat : 9 buts, 5 passes en 30 matchs disputés.

Memphis Depay (OL) : Que dire... De retour sur les terrains au mois de juillet suite à une récupération express, Depay n'a rien perdu de sa splendeur malgré sa rupture du ligament croisé du genou au mois de juillet 2020. Impressionnant physiquement, le Batave n'a pas levé le pied cette saison (37 matchs disputés) et a tout fait pour emmener l'OL le plus haut possible. Alors qu'il quitte Lyon en fin de contrat après 4 ans et demi dans le Rhône, Memphis termine la saison avec 20 buts et 12 passes décisives.

Kylian Mbappé (PSG) : Chirurgical, intenable, affamé, compétiteur... Les mots manquent pour qualifier Kylian Mbappé sur cette saison 2020-2021. Pour la troisième fois d'affilée, il a terminé meilleur buteur de Ligue 1 et a surtout tenu à bout de bras le PSG depuis le début de l'année civile. En fin de saison, il a permis à Paris d'arracher des succès précieux dans la course au titre, même si Lille finira champion. Au total, le génie français a envoyé 27 ballons au fond des filets au cours de la saison, et a délivré 7 passes décisives. Le tout en 31 matchs.

Burak Yilmaz (LOSC) : Après avoir tout gagné en Turquie, que ce soit à Besiktas, Galatasaray, Fenerbahçe ou Trabzonspor, l'attaquant turc est arrivé libre de tout contrat chez les Dogues, l'été dernier. D'aucuns diraient même un peu à la surprise générale... Mais le roi Burak, légende du football dans son pays, n'est clairement pas venu en France pour se la couler douce et a très vite fait taire les quelques critiques entourant sa signature. Véritable combattant et capable de gestes extraordinaires, il a été déterminant dans la magnifique saison lilloise avec des buts fantastiques, inoubliables et décisifs (16 réalisations et 5 passes décisives en 28 matches).