MHSC

Mounier : un départ inévitable ?

Commentaire(s)
Mounier au sommet de son art, idéal pour un MHSC en manque de liquidités ?
Mounier au sommet de son art, idéal pour un MHSC en manque de liquidités ?

Le départ d'Anthony Mounier semble inéluctable. A l'heure où le club a besoin de vendre, même en cas de qualification pour l'Europe, l'ancien niçois l'a annoncé à demi-mot dans L'Equipe.

A son arrivée aux commandes du Montpellier Hérault Sporting Club, Rolland Courbis avait dit à un joueur : "Je te vois depuis dix-huit mois, mais j'ai l'impression que c'est ton frère qui joue". Ce joueur, qui n'avait inscrit que cinq buts en deux saisons au club en délivrant sept passes décisives, c'est Anthony Mounier. Arrivé de Nice en 2012 auréolé d'une saison à onze buts, il n'a pas confirmé les espoirs placés en lui lors de ses débuts.

Mais cette saison, Courbis semble l'avoir transformé. Si ses statistiques ne font pas tourner les têtes (7 buts et 7 passes décisives en Ligue 1), son apport dans le jeu crève les yeux cette saison. L'ailier montpelliérain serait-il arrivé à son meilleur niveau sous les ordres de l'ancien coach marseillais ? Selon lui, il semblerait que oui. Et le MHSC pourrait en effet recevoir quelques propositions cet été.

Dans L'Equipe du jour, Mounier avoue penser que c'est "peut-être le bon moment" pour quitter le club héraultais, tout en répétant sa préférence pour l'étranger et pour la Bundesliga, comme il l'avait confié il y a quelques jours. Il est clair que, avec les 10 millions de ventes annoncés par Nicollin, Mounier pourrait être poussé vers la sortie, lui qui a clairement vu sa cote monter cette saison. S'il n'écarte pas une prolongation, il laisse clairement entendre ce que le discours du président laissait présager : Montpellier va dégraisser.