Mercato

Un intérêt pour Bryan Mbeumo (info Madein)

Commentaire(s)
Bryan Mbeumo devrait quitter l'ESTAC cet été.
Bryan Mbeumo devrait quitter l'ESTAC cet été.

Révélation de la saison à Troyes, Bryan Mbeumo devrait franchir une nouvelle étape dans sa jeune carrière, cet été, avec un départ de son club formateur. Son objectif est de rallier la Ligue 1, qu'il avait brièvement découverte il y a un an.

Troisième de la saison régulière de Ligue 2, l'ESTAC a longtemps cru pouvoir remonter parmi l'élite, un an seulement après sa relégation. Mais cette perspective s'est refermée suite à sa défaite devant Lens, avant même de pouvoir accéder aux barrages. Cet été, un autre espoir devrait bientôt s'envoler du côté du Stade de l'Aube et il porte un nom : Bryan Mbeumo.

Le jeune attaquant de 19 ans, qui symbolise la belle génération 1999 vainqueur de la Coupe Gambardella en 2018 - il avait inscrit un doublé en finale contre Auxerre - , vient de réussir sa première saison pleine chez les pros, après avoir bénéficié de quelques apparitions en L1 en fin de saison dernière. Ses 10 buts et 3 passes décisives (en 35 matchs) ont fait de lui l'un des joueurs de Ligue 2 les plus surveillés par les recruteurs.

Dès cet hiver, les Girondins de Bordeaux avaient planché sur son recrutement. Un contrat de cinq ans attendait Mbeumo, que l'ESTAC allait accepter de lâcher pour près de 3 millions d'euros. Mais l'incertitude autour de l'avenir de l'entraîneur Bordelais de l'époque, Ricardo, avait fait réfléchir le joueur et son entourage. A raison, puisque le Brésilien a été débarqué moins d'un mois plus tard...

L'ESTAC attend au moins 5 millions d'euros

Depuis, d'autres écuries de Ligue 1 se sont penchées sur le cas de l'international U20 Français (2 sélections). Lille, Lyon, St-Etienne, Nantes, Strasbourg ou encore Montpellier ont été attentifs à son évolution, toujours linéaire, durant la seconde partie de saison. Des clubs allemands et anglais, Southampton notamment, sont également sur le coup et prêts à formuler des offres imposantes.

Mbeumo, lui, s'imagine en Ligue 1 la saison prochaine. Comme ses coéquipiers, il avait caressé l'espoir d'y remonter avec l'ESTAC, mais l'échec en playoff l'a incité à revoir ses plans et un transfert semble désormais inéluctable s'il veut poursuivre sa progression. Ses dirigeants ne s'opposeront pas à son départ à condition de s'y retrouver. Une somme avoisinant les 5 M€ devrait suffire à convaincre le club aubois de céder sa pépite.