MHSC

Oyongo en dit plus sur son genou douloureux

Commentaire(s)

Hors du groupe face à St-Etienne il y a quinze jours, puis remplaçant à Monaco la semaine dernière, Ambroise Oyongo a eu le temps de reposer un genou douloureux, qui le faisait souffrir depuis "un mois, un mois et demi". C'est ce que le défenseur camerounais (28 ans) a confié jeudi en conférence de presse, tout en admettant ressentir encore une petite gêne. "J'ai eu une petite gêne au genou. Même si je ne suis pas à 100%, je garde l'état d'esprit du groupe et la bonne humeur", a assuré Oyongo, arrivé en salle de presse avec un large sourire. "J'ai eu une petite fissure au niveau du genou, mais ce n'est pas trop grave, je peux jouer avec. Ce n'est pas une grosse gêne, je peux bien m'entraîner et jouer, mais j'espère qu'à la fin on trouvera une solution pour que ça aille mieux." Une opération ? "Ce n'est pas moi le médecin", a-t-il répondu. "Ce sera à lui de voir ce qu'on fera. J'ai parlé avec eux (le staff médical). Ils m'ont dit que je pouvais jouer avec. On est en pleine saison, mais quand elle sera terminée on aura un bon temps de repos."

Avec l'absence de son habituelle doublure, Mihailo Ristic (suspendu), Oyongo retrouvera sa place de titulaire à Angers samedi soir (20h, 26e journée de Ligue 1). Quand bien même son genou l'empêche d'évoluer à son meilleur niveau... "Je dois enlever de ma tête que je ne suis pas à 100%, oublier ce petit problème, parce que quand tu as dans l'idée que tu as mal quelque part, ça te met en peine", a-t-il expliqué. "Je dois oublier que j'ai mal et me concentrer sur mes matchs, sur mes entraînements, pour garder la meilleure forme."