Der Zakarian : "Mes choix vont être difficiles..."


Michel Der Zakarian peut avoir le sourire, Montpellier passe en quart.
Michel Der Zakarian peut avoir le sourire, Montpellier passe en quart.

Vainqueur de Lyon au terme d'un match très maîtrisé (4-1), en huitième de finale de la Coupe de la Ligue, Michel Der Zakarian a affiché sa satisfaction après la rencontre, relevant toutefois une entame poussive. "On a fait un début de match un peu timoré. On a manqué d'agressivité dans les dix premières minutes et on s'est fait punir", a-t-il souligné. "Ensuite, on a retrouvé notre agressivité, les bonnes distances et on a bousculé cette équipe en la prenant très haut. On s'est vite projeté, on a fait une très grosse première mi-temps et on les a laissés venir en deuxième. On a procédé en contres et on l'a bien fait."

En organisant son équipe selon un 5-2-3 inédit, avec un trio d'attaque Ikoné-Camara-Sambia, MDZ a enfin réussi à donner du liant à son animation offensive. "C'était la première fois qu'on jouait dans ce système et on l'a très bien animé. On a été efficace et on a été juste techniquement, ce qui nous faisait défaut dernièrement", s'est-il félicité, sans pouvoir trancher entre l'apport de ce changement tactique et celui des joueurs réintégrés à son onze de départ (Cozza, Ikoné, Camara, Sambia...). "C'est dû aux deux ! Quand je fais appel aux joueurs qui ne jouent pas souvent, ils doivent me montrer que j'ai tort. Ils l'ont fait ce soir (...) Est-ce que ça va bouleverser mes plans ? On verra selon les états de fraîcheur, on va réfléchir tranquillement. Les choix vont être difficiles pour moi, mais je préfère ça à des joueurs qui ne montrent rien et qui n'ont pas envie. Mes joueurs doivent prendre conscience qu'ils ont de grosses qualités. Maintenant, il faut continuer à faire les efforts collectivement, à jouer collectivement et pas pour sa gueule (sic). Là, tout le monde est dans le bon tempo, c'est le plus important."