MHSC

Delort : "La malédiction du 9 ? Si un attaquant devait l'enlever, c'était moi"

Commentaire(s)
Andy Delort a vaincu la malédiction du numéro 9 à Montpellier.
Andy Delort a vaincu la malédiction du numéro 9 à Montpellier.

Recruté définitivement cet été par Montpellier, Andy Delort a la double particularité de culminer à 10 buts toutes compétitions confondues et de porter sur ses épaules le numéro 9 héraultais, chose qui n'est plus arrivée depuis que le règlement de la LFP autorise les joueurs à choisir leur numéro. Dans un long entretien accordé à France Bleu Hérault, l'avant-centre franco-algérien a révélé les dessous d'un changement de numéro malicieux.

"Quand je suis arrivé à Montpellier, je voulais prendre le 9 et tout le monde me disait non" a rappelé celui qui a délaissé le 11 à Téji Savanier pour prendre le 9. "Ils ont insisté et je pensais qu'ils disaient ça pour rigoler. Mon père, qui est un peu croyant et superstitieux, m'a dit d'en prendre un autre. J'ai pris le 11. Quand Téji (Savanier) est arrivé, il m'a demandé le 11 et je me sentais d'enlever cette malédiction. Au début, ça m'a fait un peu ch… parce qu'entre les penaltys (ratés) et le VAR, j'y croyais un peu. Tout le monde me disait de changer le 9. J'ai forcé le destin. Si un attaquant devait enlever cette malédiction, c'était moi".