Hantz juge la défaite méritée


Hantz voit l'étau se resserrer
Hantz voit l'étau se resserrer

"On a manqué de peps, de justesse technique." En conférence de presse, Frédéric Hantz n'était pas abattu après la défaite des ses Messins contre Montpellier (0-1). "Je n'ai pas de regrets, a d'emblée admis le coach. On avait très mal préparé ce match en perdant le huitième de Coupe de France contre Caen de la manière dont on l'a perdu . On a manqué de fraîcheur physique et mentale en fin de match." La fin de match haletante contre Caen terminée aux tirs au but, mercredi, a fatigué les Grenats... qui ont commis des erreurs évitables : "on perd un ballon qu'on ne devait pas perdre et on est punis."

"En deuxième période, on a tenté des choses mais de manière désordonnée, a regretté le technicien. C'est une équipe contre laquelle il ne faut pas être menés. On perd ce match logiquement." Après un début de remontée, Metz retombe dans ses travers : "quoi que fassent les autres, il faut un minimum de points pour rester en Ligue 1, que j'estime à 38. L'étau se resserre. On a encore le droit de perdre mais il faudra gagner beaucoup de matches." Désormais, les Lorrains n'ont plus que le championnat à jouer : "on va avoir des semaines pleines pour préparer nos matches. On va peut-être me trouver d'un optimisme béat mais je suis convaincu que c'est possible."