Galtier s'attendait à la solidité défensive du MHSC


Lille n'a pas réussi à casser le verrou montpelliérain ce dimanche.
Lille n'a pas réussi à casser le verrou montpelliérain ce dimanche.

Le LOSC a été tenu en échec sur sa pelouse par une vaillante équipe montpelliéraine ce dimanche, lors de la 25ème journée de Ligue 1 (0-0). L'attaque de feu de Lille s'est heurtée à un bloc compact et solide. Après la rencontre, Christophe Galtier a d'ailleurs avoué l'homogénéité de la défense adverse : "La déception c'est de ne pas avoir pu l'emporter. On a essayé, mais on n'y est pas arrivé à cause de la qualité de l'organisation montpelliéraine, l’équipe qui perd le moins en L1 après le PSG et la 2ème défense du championnat". Une solidité toute sauf étonnante, a-t-il ensuite expliqué. "Ces derniers temps, nous avons joué contre des défenses à 5 et nous avons réussi à l'emporter. De par les stats' du MHSC cette saison, on savait que ça allait être compliqué. Je suis déçu pour mes joueurs car ils ont fait un match plein".

Christophe Galtier a profité de la conférence d'après-match pour expliquer l'absence de Celik et ses choix dans les onze lillois : "L'absence de Celik ? On a fait encore un essai hier en fin de journée. Il y avait des doutes. Et ce matin on a pris aucun risque à cause de douleurs à la cheville suite à un mauvais appui en fin de match contre Guingamp". Concernant la titularisation de Gabriel aux dépends de Dabila : "Comme face à Guingamp, j'ai préféré titulariser Gabriel plutôt que Dabila compte tenu du profil des attaquants montpelliérains ". Enfin, le coach nordiste a salué l'état d'esprit d'Araujo, pour qui il a "beaucoup d'affection" : "A chaque fois que je fais appel à lui je suis content de ses perfs'. Son comportement est irréprochable, il travaille beaucoup. Je lui ai dit de ne pas baisser les bras, qu'il aurait des opportunités". Le LOSC reste deuxième du classement avec 4 points d'avance sur l'OL.