Montpellier retrouve le goût de la victoire à Bordeaux (analyse et notes)


Montpellier renoue avec le succès à Bordeaux.
Montpellier renoue avec le succès à Bordeaux.

Montpellier, qui n'avait plus gagné depuis fin janvier, s'est relancé à Bordeaux en obtenant une victoire à l'arrachée. Les Girondins, eux, continuent de s'enfoncer dans le ventre-mou du classement.

Ligue 1 - 27ème journée
Girondins de Bordeaux - Montpellier HSC : 1-2 (1-1)
Buts : Basic (35ème) pour Bordeaux ; Lasne (20ème) et Congré (51ème) pour le MHSC.

LE FAIT DU MATCH

Bordeaux mal payé. Les Girondins, qui n'avaient marqué que deux buts lors de leurs cinq derniers matchs, ont affiché des velléités offensives intéressantes et, malgré une défense montpelliéraine qui a repris des couleurs, ils sont parvenus à se montrer dangereux devant les buts de Benjamin Lecomte. Que ce soit par Yann Karamoh (2ème, 46ème) ou Nicolas De Préville (9ème, 79ème), voire même par les défenseurs Jules Koundé (74ème) et Maxime Poundjé (90ème), les hommes d'Eric Bédouet n'ont pas démérité et doivent surtout cette nouvelle défaite à leurs carences défensives...

LES BUTS

0-1 (20ème) : à l’angle gauche de la surface girondine, Andy Delort voit son premier centre contré, mais insiste et parvient à remettre le ballon devant les buts de Costil, grâce à un extérieur du droit bien senti. Paul Lasne, oublié par Sergi Palencia, place une tête plongeante victorieuse, sous la barre.

1-1 (35ème) : un double une-deux entre Karamoh et De Préville, sur l’aile gauche, aboutit sur une frappe de ce dernier. Non cadrée, elle est déviée par Toma Basic et surprend Lecomte, battu. Bordeaux revient logiquement au score.

1-2 (51ème) : Costil fait des miracles en empêchant Vitorino Hilton de remettre Montpellier devant, mais finit par s’incliner sur le corner qu’il concède. Bien placé au second poteau, Nicolas Cozza remise dans l’axe pour Daniel Congré, qui conclut d’une reprise de volée imparable pour le portier Bordelais. Le défenseur Montpelliérain en profite pour inscrire son deuxième but en dix jours.

L’HOMME DU MATCH

Paul Lasne : on attendait Gaëtan Laborde, mais c'est un autre ex-Bordelais qui a brillé sous le maillot montpelliérain. Auteur de l'ouverture du score à la suite d'une belle projection dans le camp adverse, il a gardé des ballons importants en fin de match et fait preuve d'une grande justesse dans l'entre-jeu (94% de passes réussies), où il retrouvait une place de titulaire après avoir été souvent utilisé en position de latéral gauche ces derniers temps. Sa prestation est à saluer, même s'il aurait pu coûter un pénalty à son équipe en tentant de dévier un ballon de la main sur un duel aérien avec Plasil (42ème), alors que le score n'était que de 1-1.

LES NOTES

Bordeaux : Costil (6) - Palencia (4), Koundé (6), Pablo (4), Poundjé (4) - Plasil (5), Otavio (4) - Basic (6), Karamoh (6), De Préville (5) - Briand (4).

Montpellier : Lecomte (6) - Congré (7), Hilton (6), Cozza (6) - M.Suarez (5), Le Tallec (6), Lasne (7), Oyongo (6) - Mollet (5) - Delort (6), Laborde (5).

LES CONSÉQUENCES

On a retrouvé Montpellier. De nouveau solide défensivement, après avoir encaissé 11 buts lors de ses cinq derniers matchs et malgré les absences de Mendes et Aguilar, la formation de Michel Der Zakarian a su se montrer efficace sur deux de ses rares intrusions dans le camp adverse. Cette victoire, la première depuis six matchs, permet au club héraultais de se relancer dans la course à l'Europe, en revenant à la 7e place à deux longueurs du top 5. Seul point noir pour le MHSC, la sortie sur blessure de Damien Le Tallec à dix minutes du terme.

Pour Bordeaux, le maigre espoir de batailler pour ces places européennes s'est définitivement envolé ce mardi soir. Alors que la lutte pour le maintien paraît également bien loin (Caen, barragiste, est toujours à douze points derrière), c'est vers un dernier tiers de saison bien morose que les Girondins se dirigent. L'absence de véritable enjeu devrait au moins permettre au futur entraîneur - Paulo Sousa tient toujours la corde - de mettre ses idées en place dans un climat dénué de toute forme de pression.

Photos Matchs : Bordeaux 1 - 2 Montpellier