L1

Montpellier ramène un point de St-Etienne (résumé et notes)

Commentaire(s)

St-Etienne et Montpellier ont partagé les points ce dimanche, dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1. Une mauvaise opération pour les Verts mais un résultant encourageant pour le MHSC, enfin solide à l'extérieur.

Ligue 1 - 14e Journée

Saint-Etienne
0 - 00 - 0 Montpellier

C’est avec cinq bonnes minutes de retard que ce St-Etienne - Montpellier a débuté. Mais le coup d’envoi aurait pu être décalé d'un gros quart d'heure qu’on ne l’aurait même pas remarqué, tant le début de match fut insipide. Après deux tentatives imprécises de Bouanga (2ème) et Hilton (19ème), il a fallu attendre la 25ème minute pour voir la première frappe cadrée, signée Laborde après un excellent travail d’Oyongo côté gauche, mais superbement repoussée par Ruffier. Quelques secondes plus tard, ce sont les Verts qui se sont offerts leur première grosse occasion, quand un centre de Nordin a trouvé la tête de Bouanga, démarqué au deuxième poteau mais empêché d’ouvrir le score par la poitrine de Congré (27ème). En très grande forme depuis près de deux mois, l’international gabonais a ensuite amené la situation la plus nette de la première mi-temps, en se jouant de Souquet pour ensuite servir Nordin, dont la frappe en bout de course a été déviée sur sa barre par Geronimo Rulli (35ème).

Le match s’est alors quelque peu débridé, mais ne s’est jamais véritablement emballé. Aucune des deux équipes n’a su prendre le jeu à son compte, la faute peut-être à des compositions de départ expérimentales des deux côtés. Privé de nombreux cadres (Khazri, Hamouma, M’Vila, Debuchy, Saliba pour ne citer qu’eux), Claude Puel avait aligné un 3-4-3 avec le duo Camara-Youssouf au milieu, tandis qu’un Boudebouz toujours méconnaissable accompagnait Bouanga et Nordin en attaque. Michel Der Zakarian, lui, avait misé sur la jeunesse de Joris Chotard (18 ans) pour prendre place entre Savanier et Le Tallec, laissant Florent Mollet sur le banc pour la troisième fois seulement en Ligue 1 depuis son arrivée à l’été 2018.

Une occasion manquée de monter sur le podium

La deuxième période n’aura pas été de meilleure facture que la première, seulement marquée par un tacle hasardeux de Kolodziejczak sur Delort (52ème), qui aurait pu offrir un penalty au MHSC - le VAR a été consulté par l’arbitre Mr.Schneider - , et un nouvel exploit de Ruffier pour repousser une tête de Laborde, parfaitement servi par Delort (78ème). Le dernier rempart Stéphanois, qui fêtait ce dimanche son 304ème match dans les buts pour battre le record de la légende Ivan Curkovic, a permis à l’ASSE de poursuivre sa série d’invincibilité, entamée depuis l’arrivée de Claude Puel début octobre.

Mais qu’on ne s’y trompe pas, ce partage des points est une moins bonne affaire pour les Verts, qui auraient pu remonter au 2ème rang (à égalité avec Angers) en cas de succès, que pour Montpellier. Téji Savanier et ses coéquipiers, qui étaient avant ce match la 2e pire équipe du championnat à l'extérieur, sont enfin parvenus à garder leur cage inviolée et enchaînent avec un deuxième nul consécutif loin de leurs bases (après Metz, 2-2). Ils ont aussi manqué l'occasion de grimper sur le podium, mais restent évidemment dans la course à l'Europe, installés à la 6e place, juste derrière leur adversaire du soir (5e).

Photos Matchs : St-Etienne 0 - 0 Montpellier