Montpellier domine Bordeaux et remonte sur le podium (analyse et notes)


Gaëtan Laborde a fait du mal à son ancien club en ouvrant le score pour Montpellier.
Gaëtan Laborde a fait du mal à son ancien club en ouvrant le score pour Montpellier.

Les Montpelliérains, vêtus d'un maillot spécial dans le cadre de la campagne "octobre rose", n'ont pas eu de mal à se défaire d'une équipe bordelaise en souffrance. Le MHSC, invaincu depuis la première journée, remonte sur le podium en attendant la fin de cette 10e journée.

Ligue 1 - 10ème journée
Montpellier HSC - FC Girondins de Bordeaux : 2-0 (1-0)
But : Laborde (17ème) et Delort (53ème sp) pour le MHSC.

LE FAIT DU MATCH

Une organisation offensive inhabituelle pour Montpellier. Privé de Florent Mollet, suspendu, Michel Der Zakarian avait logiquement choisi de titulariser Junior Sambia pour accompagner Andy Delort et Gaëtan Laborde. Mais plutôt que de le placer en soutien des deux attaquants, comme l'ancien maître à jouer du FC Metz, il l'a positionné sur l'aile gauche, tandis que Laborde occupait la droite et Delort la pointe. "Je ne vais pas vous dire comment on a joué", a-t-il souri après la rencontre. "Notre objectif, c'est de poser des problèmes à l’adversaire et nos trois joueurs devant se sont bien répartis les rôles." Cela a, effectivement, bien fonctionné et le trio a affiché une certaine complémentarité. Notamment au début de chaque période, où ils ont su accélérer pour faire la différence à chaque fois.

LES BUTS

1-0 (17ème) : Sambia conserve un ballon aux trente mètres et le mise en retrait à Le Tallec, qui parvient à trouver Paul Lasne sur son côté gauche. Positionné à un poste inhabituel de latéral gauche, l'ancien Ajaccien dribble Sergi Palencia et adresse un centre tendu dans la surface girondine, que Pablo dévie de la tête. Le ballon s'envole dans les airs et Costil s'en va le chercher à six mètres de ses buts, mais son ancien coéquipier Gaëtan Laborde saute plus haut que lui et place sa tête pour ouvrir le score sans faire faute.

2-0 (53ème) : un long ballon de Pedro Mendes surprend l'arrière-garde bordelaise et Andy Delort en profite pour tenter un centre en bout de course, juste avant que le ballon ne file en sortie de but. Pablo se précipite pour le contrer mais sa main heurte le ballon et l'arbitre, Mr Frank Schneider, accorde un pénalty généreux à Montpellier. Andy Delort le transforme en ouvrant son pied droit et inscrit là son 4e but de la saison.

L'HOMME DU MATCH

Gaëtan Laborde : dès l'entame, l'attaquant Montpelliérain est apparu extrêmement motivé face à son ancien club. Son ouverture du score pleine de hargne (voir plus haut) est venue récompenser son excellent premier quart d'heure et l'a mis en confiance pour la suite, en atteste son magnifique enchaînement contrôle orienté-frappe devant Koundé, qui a obligé Costil à une belle parade pour dévier le ballon sur son poteau (39ème). Plus discret après la pause, il a finalement cédé sa place à la 89ème minute au jeune Yanis Ammour (19 ans), qui a vécu sa première apparition en Ligue 1.

LES NOTES

MHSC : Lecomte (6) - Aguilar (6), Mendes (7), Hilton (6), Congré (6), Lasne (7) - Le Tallec (6), Skhiri (5) - Laborde (6), Delort (7), Sambia (7).

FCGB : Costil (4) - Palencia (3), Koundé (4), Pablo (5), Sabaly (5) - Lerager (3), Otavio (5), Sankharé (4) - Karamoh (5), Briand (3), Kamano (4).

LES CONSÉQUENCES

Depuis son revers face à Dijon lors de la 1ère journée de championnat (1-2), le Montpellier Hérault est invincible. Ce dimanche, face à Bordeaux, le club de la Paillade a enchainé avec un 9ème match consécutif sans défaite, mais aussi une troisième victoire d'affilée à domicile (après Nice et Nîmes) et s'installe logiquement sur le podium (3ème place) avant le match de Marseille ce soir. Toujours aussi solide derrière, la 2ème meilleure défense du championnat a trouvé la faille par ses deux recrues offensives, Delort et Laborde.

Côté Bordelais, c'est l'animation offensive qui a peiné cet après-midi. Bien pris par Pedro Mendes dès le début de match, François Kamano a eu beaucoup de mal à trouver de bonnes positions, Jimmy Briand n'a rien proposé et Yann Karamoh ne s'est réveillé qu'après le but du break de Montpellier. Résultat, l'attaque du club au scapulaire est restée muette et le FCGB pointe à la 8ème place ce dimanche.

Photos Matchs : Montpellier HSC 2-0 Bordeaux