L1

Montpellier accroché par les Canaris : l'Europe, c'est fini (analyse et notes)

Commentaire(s)
Delort et le MHSC n'ont pas pu faire mieux qu'un nul face à Nantes.
Delort et le MHSC n'ont pas pu faire mieux qu'un nul face à Nantes.

Au terme d'un match engagé mais assez pauvre techniquement, Montpellier et Nantes n'ont pas su se départager (1-1). Les Pailladins sont éliminés de la course à l'Europe, tandis que les Canaris poursuivent leur série d'invincibilité.

Ligue 1 - 37ème journée
Montpellier HSC - FC Nantes : 1-1 (0-1)
Buts : Mollet (76ème) pour Montpellier ; Coulibaly (24ème) pour Nantes.

LE FAIT DU MATCH

Juste après l'égalisation de Mollet sur coup-franc (76ème, voir plus bas), Montpellier pousse pour prendre l'avantage. Suite à un centre venu de la droite, la défense nantaise se dégage mal et le ballon arrive sur Delort, complètement seul au second poteau. Le meilleur buteur du MHSC arme une volée surpuissante que Diego Carlos parvient à contrer in-extremis (77ème).

LES BUTS

0-1 (24ème) : depuis sa ligne de but, Ellyes Skhiri ressort mal un ballon qui profite à Touré. Le milieu Nantais frappe des vingt mètres et Lecomte repousse difficilement le ballon sur Kalifa Coulibaly, qui marque de près couvert du hors-jeu par… Skhiri, qui était remonté trop lentement.

1-1 (76ème) : Junior Sambia, accroché par Waris, provoque un bon coup-franc à l'entrée de la surface. Florent Mollet se charge de le frapper et Nicolas Pallois, dans le mur, dévie le tir de l'ancien Messin. Maxime Dupé est pris à contre-pied et le MHSC égalise.

L’HOMME DU MATCH

Junior Sambia : entré juste avant l'heure de jeu, à la place de Nicolas Cozza, le milieu de terrain a apporté de la maîtrise à une formation montpelliéraine qui en manquait terriblement jusqu'alors (77% de passes réussies, 8 duels gagnés sur 8). Incisif, il a joué vers l'avant, adressé un bon centre pour Delort (67ème) et provoqué le coup-franc de l'égalisation (76ème, voir plus haut).

LES NOTES

Montpellier : Lecomte (5) - P.Mendes (5), Hilton (6), Cozza (5) - M.Suarez (3) puis Ristic (5), Le Tallec (4), Skhiri (3), Oyongo (4) - Mollet (5) - Laborde (5), Delort (5).

Nantes : Dupé (5) - Fabio (5), D.Carlos (6), Pallois (6), C.Traoré (6,5) - A.Touré (6), Girotto (5), Rongier (5) - Waris (5), Coulibaly (6), Moutoussamy (5).

LES CONSÉQUENCES

Les Montpelliérains sont mathématiquement éliminés de la course à l’Europe. Pas de regret, cela dit, puisque St-Etienne s’est imposé dans le même temps contre Nice. Même une victoire n’aurait pas suffi aux hommes de Michel Der Zakarian pour maintenir l’espoir d’une qualification lors de la dernière journée. Ils se déplaceront à Marseille sans aucun enjeu à relever, si ce n’est celui de conclure de belle manière une saison très aboutie et haletante (presque) jusqu’au bout. Ce sera sans Florent Mollet, Ellyes Skhiri (suspendus) et a priori Mathias Suarez, sorti blessé à la cheville droite juste avant la mi-temps.

Nantes, de son côté, enchaîne avec un septième match consécutif sans défaite (5 victoires pour 2 nuls). Les Canaris reculent toutefois d'une place, dépassés par Rennes, et se retrouvent hors du top 10. Ils tenteront de le réintégrer lors de la dernière journée, dans sept jours contre Strasbourg.