L1

Les flops de la quinzième journée

Commentaire(s)

Après chaque journée de Ligue 1, MadeInFOOT.com vous propose son top/flop du week-end, regroupant les actions qui ont satisfait ou déçu la rédaction. Second acte avec les flops de cette quinzième journée du championnat de France.

Les flops :

- Nice s’enfonce encore : décidément, Nice est dans le dur. Dépassés sur la pelouse synthétique de Lorient (0-3), les hommes de Claude Puel ont encaissé un cinquième revers de rang. Désormais quinzièmes, les Aiglons pataugent depuis de nombreuses semaines. Pas de quoi entamer la confiance de leur entraîneur. "Ça va finir par tourner. Dans l'attitude, on y est, dans le jeu, on y est. Il faut que l'on soit plus réalistes. On va s'en sortir. On va enchaîner très vite derrière", a-t-il martelé à l’issue de la rencontre. Pour se relancer, Nice reçoit Monaco, ce mardi. Pas un cadeau.

- Fernandez, la "connerie" de Nicollin : "Je ne lui en veux pas, c'est un mec bien, mais je pense que j'ai fait une connerie. C'est un peu léger. J'ai voulu écouter Pierre, Paul et Jacques et là, on n'est pas bien". Dans un entretien accordé à Midi-Libre, le président montpelliérain, Louis Nicollin, n’y est pas allé avec le dos de la cuillère concernant son entraîneur, Jean Fernandez. "Loulou" a même déclaré avoir fait « une connerie » en recrutant l’ancien coach de Nancy, Auxerre et Marseille. Défait sur la pelouse du Vélodrome, ce vendredi (0-2), le MHSC est désormais dix-septième du classement. Avec seulement deux succès depuis le début de saison, les coéquipiers de Rémy Cabella peinent à voir le bout du tunnel.

- Ajaccio boit la tasse en Gironde : une seule victoire en quinze journées. Voici le triste bilan de l’AC Ajaccio en ce début de saison. Dimanche, les hommes de Christian Bracconi ont une nouvelle fois sombré sur la pelouse de Chaban-Delmas. Bourreaux des Corses, les Girondins de Bordeaux n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires du jour (4-0). Le club du président Orsoni reste ainsi camper à l’avant-dernière place du classement, à égalité de point avec la lanterne rouge, Sochaux. Et ce n’est pas le derby face à Bastia, prévu mercredi, qui tend à rassurer les supporters ajacciens.