Le MHSC arrache le point du nul face à Nîmes (résumé et notes)

Commentaire(s)
Delort a égalisé
Delort a égalisé

Dans un derby très tendu, le Montpellier HSC a arraché le point du match nul face à Nîmes grâce à un but de Delort. Nimes avait ouvert la marque à la 2ème minute grâce à Landre.

Ligue 1 - 23ème journée
Nîmes Olympique - Montpellier HSC : 1-1 (1-0)
Buts : Landre (2e) pour le NO. Delort (74e) pour le MHSC.

Les supporters de Nîmes attendaient ce match depuis une vingtaine d'années : une confrontation aux Costières face à l'ennemi et voisin Montpellier. Malgré les 50 petits kilomètres qui séparent les deux villes, les fans pailladins n'ont pas eu le droit de faire le déplacement et la tension entre les deux camps a grandi, semaine après semaine, notamment depuis la claque infligée par le MHSC à l'aller (3-0) au mois d'octobre. Dimanche dernier, à La Mosson, le public de Montpellier était d'ailleurs en mode derby afin d'encourager les hommes de Michel Der Zakarian pour cette bataille. Et mercredi, en guise d'ouverture, le derby a aussi eu lieu en Gambardella avec une victoire héraultaise aux TAB (3-3)...

Dès le début de la rencontre, l'ambiance est électrique, entre les chants anti-montpelliérain, les tifos et autres banderoles. Les 22 acteurs sont également prêts à en découdre sur le terrain pour montrer leur domination. Il n'a d'ailleurs pas fallu très longtemps pour que Loïck Landre, d'un coup de tête rageur sur corner, ouvre le score (2e) pour le Nîmes Olympique. Malgré ce but précoce, Montpelliérains et Nîmois se sont surtout rendu coup pour coup (34 tacles à la mi-temps, 19 fautes), à l'image du gros tampon entre Suarez et Bernardoni (37e), ou du contact entre Ripart et Mendes (42e). Dans une première mi-temps très hachée, les fautes ont donc remplacé les occasions de but à se mettre sous la dent... (4 tirs pour Nîmes, 1 cadré. 2 tirs pour Montpellier, 0 cadré).

Montpellier arrache le nul grâce à Delort

A la mi-temps, Michel Der Zakarian -très calme sur le banc comparé à d'habitude- décide de faire sortir sa nouvelle recrue, Matthias Suarez (probablement touché aux cotes) et pas forcément à son avantage durant les 45 premières minutes, pour Junior Sambia. Le coach pailladin change aussi de système, en passant en 4-2-3-1 avec Daniel Congré latéral droit. Malgré ces premiers ajustements, le MHSC ne parvient toujours pas à mettre en place son jeu et Nîmes alerte Lecomte (54e) sur un joli plat du pied de Jordan Ferri. Contraint de changer encore son plan de jeu avec la blessure de Florent Mollet à la 58ème minute, MDZ lance Petar Skuletic pour la dernière demi-heure. L'attaquant Serbe va se révéler être le facteur X côté pailladin, puisque le match a pris un autre tournant dès son entrée en jeu. Il réalise d'ailleurs la première frappe cadrée de la partie côté héraultais à la 65e, trop molle pour inquiéter Paul Bernardoni.

Montpellier retrouve des couleurs à 20 minutes du terme, et les attaquants commencent à recevoir de plus en plus de ballons. Bernardoni s'emploie par deux fois, d'abord avec une sortie dans les pieds devant Andy Delort (71e), avant de s'envoler après une volée de Petar Skuletic (73e). Nîmes ne parvient plus à ressortir le ballon et quelques secondes plus tard, sur un bon travail d'Ellyes Skhiri, Laborde trouve en une touche Delort sur une balle piquée. L'attaquant, natif de Sète, trompe le portier adverse d'un subtil lob (74e). D'abord coupé dans sa célébration par le drapeau de l'arbitre assistant, qui le prétend hors-jeu, Delort ne se prive pas de re-fêter son but après la validation par le VAR. Le match est relancé à l'aube de ce dernier quart d'heure grâce aux Héraultais, lancés par un Skuletic travailleur et plein de bonnes intentions. Au bout du temps additionnel, le MHSC est d'ailleurs tout proche de remporter le derby sur une tête décroisée de Damien Le Tallec. Mais Paul Bernardoni, vigilant, s'emploie pour conserver le point du match nul. Au classement, le MHSC retrouve le Top 5 avec un point d'avance sur Strasbourg, tandis que Nîmes reste à la 11e position.

LES NOTES

NO : Bernardoni (7) - Alakouch (7), Briançon (5), Landre (6), Maouassa (6) - Ferri (5), Savanier (7), Valls (5) - Thioub (5), Alioui (4), Ripart (4).

MHSC : Lecomte (6) - Suarez (4) puis Sambia (5), Mendes (5), Hilton (7), Congré (6), Lasne (5) - Skhiri (7), Le Tallec (4) - Mollet (4) - Laborde (6), Delort (6).

Commentaire(s)