Encore un nul pour Montpellier contre Dijon (analyse et notes)


Pas de vainqueur entre Montpellier et Dijon.
Pas de vainqueur entre Montpellier et Dijon.

Montpellier et Dijon se sont livrés une bataille acharnée sur la pelouse de la Mosson ce samedi soir, mais se sont finalement quittés sur un score nul de 2-2. Le cinquième d'affilée pour le MHSC, qui voit le top 5 s'éloigner...

Ligue 1 - 30e journée
Montpellier HSC - Dijon FCO : 2-2 (0-1)
But : Skhiri (59e) et Sio (67e) pour le MHSC ; Saïd (27e et 92e) pour le DFCO.

LE FAIT DU MATCH : REYNET SAUVE DIJON !

On vient d'entrer dans le temps additionnel et Montpellier mène deux buts à un quand Casimir Ninga, lancé en profondeur, se retrouve seul face à Reynet. Sorti de ses buts, le portier Dijonnais remporte son duel, avant de repousser une deuxième tentative de Giovanni Sio, qui avait bien suivi. Un double-arrêt décisif pour le DFCO, qui égalisera quelques secondes plus tard sur une action initiée par... son gardien !

LES BUTS

0-1 (27e) : Mukiele oublie le marquage de Julio Tavares, qui joue en remise avec Sliti. Esseulé aux trente mètres, l'international tunisien progresse et transmet à Wesley Saïd côté droit. L'ancien Rennais remporte son face à face avec Lecomte et ouvre le score pour Dijon.

1-1 (59e) : Djilobodji essaie de protéger le ballon en sortie de but, mais se laisse surprendre par la vivacité de Ninga, qui lui reprend le cuir avant de buter sur Reynet en angle fermé. Derrière, l'attaquant tchadien récupère et sert en retrait Skhiri, dont la frappe du droit à l'entrée de la surface lobe le portier Dijonnais. Montpellier égalise et le match s'emballe !

2-1 (66e) : Hilton récupère un ballon à trente mètres de ses buts et trouve une passe verticale vers Ninga, dont le contrôle orienté devant Lautoa lui permet de se mettre dans le sens du jeu. Il lance alors Jonathan Ikoné, fraîchement entré en jeu, qui déborde sur la gauche avant de centrer à ras-de-terre pour Giovanni Sio. L'attaquant Montpelliérain reprend en une touche du gauche et prend Reynet à contre-pied pour donner l'avantage au MHSC et inscrire son 8e but de la saison en L1.

2-2 (92e) : dans la foulée de son double-arrêt (voir plus haut), Reynet sort de ses cages et sert Balmont dans le rond central. Entré en cours de jeu, l'ancien Lillois progresse plein axe, trouve un une-deux avec Tavares et finit par pénétrer dans la surface, accueilli par un tacle complètement raté de Hilton. Légèrement excentré sur la droite, il choisit le centre plutôt que la frappe et Wesley Saïd en profite, au deuxième poteau, pour égaliser dans le but vide. Sa quatrième réalisation sur ses trois derniers matchs de L1.

L'HOMME DU MATCH : CASIMIR NINGA

Catastrophique pendant près d'une heure, il a enchaîné les mauvais choix, les courses inutiles, les dribbles ratés et les occasions vendangées. Et puis, à la 59e minute, son abnégation parfois naïve a fini par payer, lorsqu'il s'est arraché pour récupérer un ballon dans les pieds de Djilobodji pour offrir une passe décisive à Skhiri (voir plus haut).

Totalement relancé, il a initié l'action du deuxième but (voir plus haut) et aurait pu en offrir un troisième à Isaac Mbenza, au bout d'un sprint de soixante-dix mètres, mais l'international belge a manqué le cadre (79e). Sur un ultime contre, il a lui-même manqué la balle du 3-1 qui aurait pu mettre Montpellier à l'abri, mis en échec par Baptiste Reynet (91e).

LES NOTES

MHSC : Lecomte (6) - Aguilar (6), Mukiele (5), Hilton (4), Mendes (5), Poaty (5) - Skhiri (7), Lasne (5) - Dolly (6), Sio (6), Ninga (6).

DFCO : Reynet (7) - Chafik (5), Yambéré (4), Djilobodji (2), Lautoa (4), Rosier (4) - Amalfitano (5), Marié (4) - Saïd (8), J.Tavares (7), Sliti (6).

LES CONSÉQUENCES

Montpellier roi des nuls ! Pour la cinquième fois d'affilée en Ligue 1, le club héraultais partage les points et même si celui glané ce soir lui assure quasiment le maintien (avec 42 unités au compteur), il s'agit cette fois d'une très mauvaise opération dans la course à l'Europe. Rennes est allé s'imposer à Bordeaux, tandis que Nice et Nantes, autres adversaires directs, jouent demain (contre Paris et à Metz). Autre motif d'inquiétude pour Der Zakarian et sa bande, une fébrilité défensive inhabituelle. Excepté contre le PSG (4-0 le 27 janvier), le MHSC n'avait jamais encaissé plus d'un but en championnat depuis le début de l'année civile.

Malgré l'ouverture du score au terme d'une première mi-temps plutôt maîtrisée, Dijon devrait se contenter plus facilement de ce nul, qui porte à cinq matchs sa série d'invincibilité en Ligue 1 (une victoire pour quatre nuls). "On continue sur notre série, on ne perd pas et on avance. C'est un petit pas vers le maintien", s'est réjouit Olivier Dall'Oglio après la rencontre. Le club bourguignon reste dans le top 10 (9e), avec neuf points d'avance sur le barragiste.

Photos Matchs : Montpellier 2 - 2 Dijon