L1

Deux Montpelliérains dans l'équipe-type de la 3ème journée

Commentaire(s)

Retrouvez l'équipe-type de la 3ème journée de L1 avec deux Monégasques, deux Montpelliérains, deux Lensois, un Stéphanois, un Marseillais, un Lillois, un Brestois et un Rennais.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 3E JOURNÉE DE LIGUE 1

  • Steve Mandanda (Marseille) : impérial sur sa ligne face au PSG, le portier phocéen a écoeuré Verratti dès la 2ème minute, puis Sarabia et Neymar en seconde mi-temps. Infranchissable, El Fenomeno se ressaisit bien après un match difficile à Brest avant la trêve.
  • Ruben Aguilar (Monaco) : on retrouve le Ruben Aguilar de Montpellier. Pleinement mis en confiance par Niko Kovac, le latéral droit sort une belle prestation face à Nantes avec 3 dégagements, 2 interceptions, 5 tacles et 7 duels remportés. Offensivement aussi, il a été très intéressant avec 2 passes clés, 75 ballons touchés et 89% de passes réussies.
  • José Fonte (Lille) : il est, sans contexte, le patron de la défense lilloise. Face à Metz, le Portugais de 36 ans a encore montré qu'il faisait partie des tous meilleurs du championnat : 2 dégagements, 4 interceptions, 3 tacles, 10 duels remportés (sur 11). Très propre (84% de passes réussies), il a touché 80 ballons durant le match.
  • Daniel Congré (Montpellier) : pas vraiment inquiété sur ses bases (5 duels disputés, 1 interception, 0 tacle), le défenseur montpelliérain s'est montré dans la surface adverse, avec une tête puissante sur corner et un deuxième but de renard des surfaces. Le deuxième doublé de sa carrière pour l'ancien toulousain, âgé de 35 ans.
  • Romain Perraud (Brest) : un premier but en Ligue 1 après une saison d'adaptation compliquée et une passe parfaite pour le but fantastique de Cardona. Romain Perraud a permis aux siens de décrocher une première victoire cette saison.
  • Gaël Kakuta (Lens) : auteur d'un but, le milieu offensif des sang-et-or s'est montré particulièrement en jambes face à Lorient. Avec 55 ballons touchés, 2 passes clés, 6 duels au sol remportés et 2 dribbles réussis, il a apporté le danger sur les cages adverses.
  • Téji Savanier (Montpellier) : la concurrence est rude à son poste en équipe de France, mais ses prestations depuis le début de l'année civile mériteraient d'être au moins observées par Didier Deschamps et son staff. Face à Nice (3-1), le petit milieu de terrain du MHSC a encore régalé de sa classe et de sa grinta. Positionné derrière le duo Delort-Laborde, il a enchaîné les offrandes (5 passes clefs, dont 1 décisive pour Congré) et a presque tout réussi (8 duels gagnés sur 12, 6 dribbles réussis sur 6, 2 tirs cadrés sur 2...).
  • Cesc Fabregas (Monaco) : quand il joue comme ça, l'ancien du Barça et d'Arsenal est tout simplement l'un des meilleurs joueurs de Ligue 1. Avec 110 ballons touchés, Fabregas a brillé face aux Nantais. Grâce à des passes bien senties (5 passes clés, 83% de passes réussies, 9 passes en profondeur), il a aidé l'ASM à se montrer dangereuse. Résultat, le joueur de 33 ans signe son match référence en Principauté.
  • Denis Bouanga (Saint-Etienne) : libéré par sa première réalisation de la saison, inscrite sur pénalty, il a ensuite amené le but du break de Mahdi Camara, après s'être joué de Caci sur son côté droit. Le meilleur buteur des Verts la saison dernière est lancé.
  • Serhou Guirassy (Rennes) : pour sa première titularisation avec Rennes, l'attaquant, arrivé cet été pour 15 millions d'euros, a fait mouche à deux reprise ! De bonne augure pour la suite de la saison des Bretons.
  • Florian Sotoca (Lens) : grâce à ses deux passes décisives contre Lorient, l'attaquant a permis au RCL de boucler la semaine avec deux victoires, quelques jours seulement après un succès de prestige face au PSG.