L1

Des Pailladins héroïques arrachent un point à Monaco (analyse et notes)

Commentaire(s)
Montpellier arrache le nul
Montpellier arrache le nul

Montpellier a tenu bon du côté de Monaco. En infériorité numérique pendant plus d'une heure, le club héraultais repart du Stade Louis-II avec un point (1-1). L'ASM, de son côté, a été plus que décevante...

Ligue 1 - 7e Journée

Monaco
1 - 10 - 0 Montpellier
W. Ben Yedder (P.) 70'
51' S. Mavididi

LE FAIT DU MATCH

Monaco, une attaque stérile malgré une supériorité numérique. On n'a pas vu du grand football du côté du stade Louis-II. En effet, le plan du MHSC a été bouleversé par l'exclusion de Téji Savanier au bout de 19 minutes à cause d'un pied haut sur Florentino Luis. De ce fait, les Héraultais ont reculé d'un cran pour combler cette infériorité numérique. Monaco, de son côté, a eu énormément de mal à trouver la faille face au bloc adverse, qui a fait mouche sur l'une de ses deux seules frappes du match. L'ASM, avec 80% de possession, va finalement égaliser sur un pénalty mais le jeu produit est proche du néant. Très inquiétant.

LES BUTS

0-1 (51ème) : après une frappe de Badiashile contrée par Chotard, le MHSC part en contre. Stephy Mavididi peut remercier Djibril Sidibé, qui chute seul et offre la voie libre vers les cages. L'Anglais, entré en jeu à la mi-temps, accélère depuis le rond central, résiste au retour de Matsima et croise sa frappe pour tromper Lecomte.

1-1 (70ème) : Monaco égalise enfin ! Dominateurs mais finalement peu dangereux, l'ASM va profiter d'un balayage de Souquet sur Gelson Martins dans la surface pour hériter d'un pénalty. Wissam Ben Yedder envoie alors une mine en pleine lucarne, même si Omlin touche le ballon.

L'HOMME DU MATCH

Jonas Omlin (MHSC) : si Montpellier repart de la Côte d'Azur avec un point, le gardien suisse y est pour beaucoup. Solide sur sa ligne, il a signé plusieurs arrêts de grande classe face à Tchouaméni (25ème), Diop (46ème) ou encore Pellegri (78ème). Même sur le pénalty de Ben Yedder, Omlin n'est pas loin du ballon...

LES CONSÉQUENCES

Il y a des matchs nuls qui ressemblent à des victoires. Pour Montpellier, qui a énormément de problèmes en déplacement, ce point arraché à Louis-II est d'autant plus important au vu de la physionomie du match. Réduits à 10 et sans Michel Der Zakarian sur le banc (coronavirus), le club montpelliérain repart avec un point grâce à Mavididi.

Côté Monégasque en revanche, ce match nul ressemble à une défaite. Dominateurs (79% de possession), les Asémistes n'ont quasi rien produit face au bloc resserré adverse. S'ils ont tiré 21 fois, ces derniers n'ont cadré qu'à 7 tentatives, sans réelles grosses occasions.

Photos Matchs : Monaco 1 - 1 Montpellier