Accroché par Troyes, Montpellier dit adieu à l'Europe (analyse et notes)


Azamoum et Ninga au duel sous le déluge montpelliérain.
Azamoum et Ninga au duel sous le déluge montpelliérain.

Sous une pluie battante, Montpellier et Troyes ont partagé les points à la Mosson. Ce match nul n'arrange aucune des deux équipes : le MHSC dit adieu à l'Europe, tandis que la mission maintien de l'ESTAC se complique.

Ligue 1 - 37e journée
Montpellier HSC - Troyes ESTAC : 1-1 (0-1)
Buts : Cozza (58e) pour le MHSC ; Azamoum (31e) pour l’ESTAC.

LE FAIT DU MATCH

Niane se manque d'un rien ! On est entré dans les arrêts de jeu et Montpellier pousse pour arracher les trois points, mais s'expose à des contres. Le plus dangereux arrive à la 91e quand Pelé déborde avant de centrer pour un autre entrant, Adama Niane. Bien placé au deuxième poteau, l'attaquant malien se jette pour pousser le cuir dans les filets, mais le manque d'une pointure !

LES BUTS

0-1 (31e) : la défense montpelliéraine tarde à se dégager suite à un corner troyen et le ballon finit par ressortir juste devant la surface de Benjamin Lecomte. Karim Azamoum en profite pour reprendre d’une demi-volée surpuissante qui ne laisse aucune chance au gardien Pailladin. Transversale rentrante ; Troyes ouvre le score.

1-1 (58e) : presque une copie du but d’Azamoum. Suite à un corner de Sambia mal dégagé, Nicolas Cozza récupère aux vingt mètres, prend le temps de contrôler et frappe fort du gauche. Dévié par Charles Traoré, le tir surprend Zelazny, trop court pour dévier le ballon hors de sa lucarne. Le jeune défenseur Héraultais (19 ans) égalise et inscrit son tout premier but en Ligue 1, en 8 matchs.

L’HOMME DU MATCH

Isaac Mbenza : entré juste après la mi-temps en compagnie d'Aguilar, au moment où Michel Der Zakarian a choisi de faire passer son schéma du 5-3-2 au 4-4-2, l'ailier belge a fait très mal à Traoré dans son couloir droit. Il a enchaîné les accélérations, les frappes (62e, 70e, 88e) et les centres dangereux (75e, 90e). L'un d'eux aurait dû amener le but du 2-1 si Paul Lasne n'avait pas trop tergiversé au moment de le reprendre (85e).

LES NOTES

MHSC : Lecomte (5) - Sambia (4), Congré (6), Mendes (6), Cozza (7), Oyongo (5) puis Aguilar (6) - Skhiri (6), Lasne (6) - Dolly (5) - Ninga (3) puis Mbenza (7), Sio (5).

ESTAC : Zelazny (4) - Cordoval (5), Giraudon (6), Hérelle (6), Traoré (5) - Azamoum (7), Walter (5) - Grandsir (4), Nivet (5), Ben Saada (5) - Suk (3).

LES CONSÉQUENCES

Sous l’orage qui a éclaté dans le ciel montpelliérain, les éclairs d’Azamoum et Cozza ont donné un peu d’éclat à un match globalement peu animé (à l'exception d'une fin de match un peu folle), malgré les enjeux que les deux équipes avaient encore à relever à deux journées de la fin. Avec les victoires de Nice (4-1 contre Caen) et Rennes (0-2 à Paris), Montpellier est désormais hors du coup pour jouer l’Europe, alors que son succès à Nantes la semaine passée l’avait relancé. Troyes, de son côté, n’a pas su profiter de la défaite de Toulouse (4-2 à Bordeaux) pour quitter sa 19e place, plus inquiétante que jamais alors que les Aubois recevront Monaco lors de la dernière journée. Au mieux, ils pourront terminer à la place de barragiste.

Photos Matchs : MHSC 1 - 1 ESTAC Troyes