Euro U19 - Cozza touché, la France prend la porte face à l'Italie

Cozza touché, la France prend la porte face à l'Italie


L'équipe de France est sortie de l'Euro 2018 avec sa défaite face à l'Italie.
L'équipe de France est sortie de l'Euro 2018 avec sa défaite face à l'Italie.

Largement dominatrice mais inefficace au possible dans le dernier geste et malchanceuse, l'équipe de France des moins de 19 ans s'est inclinée face à une Italie ultra-réaliste (2-0), ce jeudi en début de soirée lors des demi-finales de l'Euro de la catégorie. La Squadra Azzura affrontera le Portugal, en finale.

Après leur carton face à l'Angleterre (5-0) de lundi après-midi, les Bleuets s'avançaient confiants pour leur duel face à l'Italie. L'entame de match des Tricolores était d'ailleurs très bonne. Hormis une petite frayeur sur un centre-tir de Brignola (5ème), les protégés de Bernard Diomède se montraient les plus inspirés et les plus offensifs. Cuisance décochait la première banderille française, d'une frappe enroulée du pied gauche (9ème). Puis Diaby, moins de 120 secondes plus tard, faisait à son tour frissonner l'arrière garde transalpine (11ème). Dans un gros temps fort, la France était ensuite toute proche de prendre un avantage mérité. Sur un corner parfaitement botté par Cuisance, Sarr parvenait à reprendre le cuir de manière peu orthodoxe, l'envoyant sur la barre transversale. Dans la continuité de l'action, Gouiri voyait sa tentative être légèrement détournée par une jambe italienne et fuir de peu le cadre (15ème). LE tournant du match, car les Bleuets ne se remettront jamais de cette énorme double occasion manquée...

Sur leur première véritable occasion, les Italiens, eux, faisaient mouche. Après un centre venu de la droite de Bellanova, Capone ne se faisait pas prier pour fusiller Diouf (1-0, 27ème). Quelques instants plus tard, Cozza, visiblement touché, devait céder sa place, suppléé par Niakhaté. Les coups durs ne s'arrêtaient pas pour les Bleuets, qui encaissaient ensuite un second but, l'oeuvre de Kean, parfaitement lancé dans la profondeur (2-0, 30ème). Sonnés, les Bleuets mettaient plusieurs minutes à réagir mais parvenaient malgré tout à bien finir le premier acte. Problème, la réussite n'était toujours pas au rendez-vous. Cuisance, sur coup-franc, touchait du bois (41ème). Puis, Gouiri manquait le cadre, sur un centre de Maolida (42ème). Pas plus de réussite, également, pour l'Italie, qui passait proche du 3-0 dans les dernières secondes de cette première mi-temps. Heureusement pour les Bleuets, Kean, après avoir éliminé Diouf, ne parvenait pas à conclure dans le but vide, gêné par un retour salvateur de Sarr.

En seconde période, les Bleuets repartaient rapidement à l'assaut du but italien, déterminés à réduire la marque puis ensuite recoller. Mais il était écrit que les Tricolores ne parviendraient pas à faire sauter le verrou des Transalpins, invaincus depuis dix rencontres. Les offensives françaises avaient beau se multiplier, rien n'y faisait. La réussite et l'adresse n'étaient toujours pas au rendez-vous, à l'image du but refusé à Pintor pour un léger hors-jeu (63ème). Jusqu'au coup de sifflet final, les Bleuets tentaient, tentaient encore et tentaient toujours. En vain... Ils n'imiteront pas la génération Mbappé, qui avait remporté la compétition il y a deux ans, mais seront malgré tout au rendez-vous de la Coupe du Monde U20 la saison prochaine. Une maigre consolation, dont il faudra se satisfaire.

Euro U19 - Demi-finale
Italie - France : 2-0 (2-0)
Buts : C.Capone (27ème), M.Kean (30ème) pour l'Italie.
La compo des Bleuets : Diouf (Troyes) - Dembélé (Salzburg) puis Adli (PSG), Kamara (OM), Sarr (Cap., Nice), Cozza (MHSC) puis Niakhaté (Metz) - Sissoko (Tours), Cuisance (Mönchegladbach), Guitane (Rennes) - Diaby (PSG), Gouiri (OL), Maolida (OL) puis Pintor (Brest).