Le MHSC peut avoir des regrets face à Lyon... (analyse et notes)

Montpellier va avoir des regrets
Montpellier va avoir des regrets

À domicile, Montpellier n'a pas su s'imposer face à l'Olympique Lyonnais, pourtant loin d'être rayonnant. Les Gones, dans un froid glacial, filent en quart de finale grâce à une victoire (1-2).

Coupe de France - 1/8e de finale
Montpellier HSC - Olympique Lyonnais : 1-2 (1-2)
Buts : Ikoné (22e) pour le MHSC. Cornet (13e), Fekir (27e, s.p) pour l'OL.

LE FAIT DE MATCH

Montpellier était tout proche d'égaliser ! À la suite d'un coup-franc très mal tiré par ses coéquipiers, Maxwell Cornet est esseulé sur le côté droit et tente de résister à la pression d'Hilton. Poussé à la faute, l'Ivoirien concède la touche, jouée ultra-rapidement par le capitaine du MHSC. Il trouve Ikoné, qui part à l'assaut des cages lyonnaises avec un trois contre un à jouer. Le jeune attaquant de poche joue mal le coup, et trouve Mbenza au second poteau. Le Belge frappe, son tir est contré par la défense et Ninga, qui se bat comme un beau diable, parvient tant bien que mal à viser les cages lyonnaises sur une volée du gauche. Attentif, Lopes détourne en corner.

LES BUTS

0-1 (13e) : Lyon s'offre une action de but après une belle ouverture de Marcelo sur la droite. Traoré, qui a permuté avec Cornet dans l'axe, sert parfaitement en profondeur l'ivoirien sur le côté gauche, laissé seul par Mukiele. Le gaucher fait parler sa vitesse, jette un coup d'oeil au placement de Lecomte (qui a déjà anticipé un centre), et frappe dans le but, laissé bien ouvert.

1-1 (22e) : Ikoné réchauffe la Mosson ! Junior Sambia, dans l'axe du terrain, trouve Mukiele sur son couloir droit. Le latéral décale Mbenza, qui centre fort à ras-de-terre en retrait. Ikoné, bien placé, ajuste Lopes du droit, avec un tir en pleine lucarne.

1-2 (27e) : Sambia manque sa passe en retrait pour Hilton, qui donne une belle occasion pour Nabil Fekir. Le tricolore, à la lutte avec Pedro Mendes, passe le corps devant et s'écroule après un gros contact avec le Portugais. Le capitaine se fait justice lui-même et trompe Lecomte. Le coup de pression de Bruno Genesio, hier, envers l'arbitrage a visiblement eu son petit effet.

L'HOMME DU MATCH

Anthony Lopes (OL) : L'OL était plutôt fébrile ce soir mais a pu compter sur un très bon Anthony Lopes. Abandonné par sa défense sur la tentative de Ninga à l'heure de jeu, le Portugais a su se détendre pour effectuer une belle parade (voir plus haut). Il s'est aussi interposé devant Sambia (42e), et Mukiele (81e).

LES NOTES

MHSC : Lecomte (4) - Mukiele (4,5), Mendes (3), Hilton (5), Congré (5), Aguilar (6) - Lasne (6), Sambia (4) - Ikoné (7) - Mbenza (5), Ninga (4).

OL : Lopes (7) - Tete (3,5), Marcelo (5), Diakhaby (5), Marçal (4,5) - Ferri (4), Tousart (6), Fekir (5) - Traoré (5), Cornet (4), Depay (3).

LES CONSÉQUENCES

Malgré de bonnes intentions, et une certaine domination dans le jeu, les protégés de Michel Der Zakarian sortent de la compétition, en partie dégoûtés par les parades d'Anthony Lopes. Un pénalty, suite à une erreur individuelle, coûte la qualification.

Côté Lyonnais, le jeu produit n'a pas rassuré les supporters rhodaniens. En difficulté toute la rencontre, les Gones ont également manqué 3 grosses occasions, par l'intermédiaire de Depay (42e), Cornet (80e) et Fekir (84e). Qu'importe, l'OL sera au prochain tour !